Thermopaille / AgroPellet Thermopaille, le granulé biomasse (granulé de paille)

Il s'agit d'un granulé constitué de :

  • paille de céréales seules,
  • de végétaux secs divers,
  • de mélanges de végétaux,
  • de paille et de bois…

Intérêt : De nombreuses plantes se prêtent à la combustion. Myscanthus, Sorgho, Panic érigé, Paille de colza, Paille de céréales, etc.

Par un mélange approprié, on va essayer d'obtenir un PCI (pouvoir calorifique inférieur) le plus élevé possible, tout en conservant un taux de cendre raisonnable (inférieur à 3 %).

C'est l'atout principal du bois (granulé de bois) : un PCI élevé avec un faible taux de cendres.
Le bois a un PCI de 4700 KWh/T en moyenne pour 0.5 à 1 % de cendres maxi. La paille de céréales a un PCI de 4300 KWh/T en moyenne pour 5 à 6 % de cendres. Le Myscanthus a un PCI de 4600 KWh/T en moyenne pour 2 % de cendres.

Vous pouvez consulter ci après nos analyses effectuées sur différentes matières premières biomasse.

Ainsi, avec des matières premières meilleurs marché que le bois, on cherche à obtenir un prix de KWh plus faible. ( Un rapport Prix / PCI plus compétitif).

Ce sera souvent un mélange de ces différents produits qui permettra d'obtenir un Agropellet compétitif.

Exemple : 2 à 3 % de cendres, PCI de 4900 KWh/t, un prix de 190 €/T, soit un KWh/T à 0.0389 € contre environ 0.046 à 0.048 € en bois.

La contrepartie, c'est en général un taux de cendre plus élevé, et la formation de machefer à la combustion. Des chaudières à granulés adaptées permettent de brûler ces Agropellets sans problème.

Légèrement plus chères que des chaudières exclusivement bois, elles permettent de produire des KWh meilleurs marché. Bien souvent, sur de grosses chaufferies collectives, un système d'évacuation automatique des cendres vers un bac extérieur permet de s'affranchir du problème d'évacuation manuel des cendres. Stockées dans une benne, elles sont reprises lors de la livraison de granulés.

Longtemps réservé aux chaufferies collectives, réseau de chaleur, l'option Agropellets s'ouvre aux particuliers. Devant la crainte d'une hausse des prix du bois, des constructeurs qui auparavant ne produisaient que des chaudières pellet-bois se mettent à fabriquer des chaudières capables de brûler des Agropellets. Vous pouvez aller consulter leur site :

Pour les très grosses puissances, destinées aux installations collectives consulter le site :

Choisir une chaudière de ce type, c'est se laisser pour l'avenir la possibilité de changer de pellet. Pouvoir changer de pellet, c'est s'affranchir des hausses potentiels sur le bois. Evidemment, ces chaudières fonctionnent parfaitement avec des pellets bois.

Attention cependant aux surcoûts à l'installation :

La chaudière en elle-même est un peu plus chère, Il faut prévoir un cendrier extérieur à la chaudière, souvent en option. Les agropellets dégagent dans leurs fumées plus d'acidité que le bois, il faut donc prévoir un conduit de fumée en céramique, ainsi qu'un ballon tampon, pour travailler en hydro accumulation. Même pour un particulier, il faut des consommations élevées pour amortir ces surcoûts.

Thermopaille - granulés de paille pour le chauffage
Crépito